banniere1
banniere2
banniere3
French English
Flash infos :
Sécurité de l'élection Présidentielle 2015 : 24000 Gendarmes, policiers, FRCI et 6000 casques bleus déployés. DEFENSE : Le gouvernement annonce pour bientot la creation d’une école inter-armees de formation des militaires du rang à séguela à l'issue du conseil des ministres qui s’est tenu à séguéla le  jeudi 23 juillet 2015. CCRS : L’ADDR est désormais remplacée par la Cellule de Coordination et de Réintégration Sociale (CCRS), placée sous la tutelle du Conseil National de la Sécurité (CNS). Sécurité Maritime : La Côte d'ivoire obtient le siége du CRESMAO .
:

Fidèle SARASSORO aux commandes du Secrétariat du CNS

Il s'est tenu ce vendredi 15 janvier  à 16h00 à la Présidence la passation de charges entre le Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, M. Alain-Richard DONWAHI,  et le Conseiller Spécial, Assistant Spécial du Président de la République  M. Fidèle SARASSORO qui prend la tête du Secrétariat du CNS.

Fidèle SARASSORO aux commandes du Secrétariat du CNS

Il s'est tenu ce vendredi 15 janvier  à 16h00 à la Présidence la passation de charges entre le Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, M. Alain-Richard DONWAHI,  et le Conseiller Spécial, Assistant Spécial du Président de la République  M. Fidèle SARASSORO qui prend la tête du Secrétariat du CNS.

Fidèle SARASSORO aux commandes du Secrétariat du CNS

Il s'est tenu ce vendredi 15 janvier  à 16h00 à la Présidence la passation de charges entre le Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense, M. Alain-Richard DONWAHI,  et le Conseiller Spécial, Assistant Spécial du Président de la République  M. Fidèle SARASSORO qui prend la tête du Secrétariat du CNS.

La conférence G7 du groupement des amis du Golfe de Guinée

La conférence G7 du groupement des amis du Golfe de Guinée

La conférence G7 du groupement des amis du Golfe de Guinée

Le S-cns sensibilise la société civile

 

Séminaire du 11 Août 2015 sur les élections apaisées

Séminaire du 11 Août 2015 sur les élections apaisées

Séminaire du 11 Août 2015 sur les élections apaisées

Gouvernance Locale Bouake

Gouvernance Locale Bouake

Gouvernance Locale Bouake

Les recommandations et actions prioritaires suivantes ont été faites :

 - Mener une étude diagnostique de l’environnement sécuritaire de la région  en vue d’identifier de façon concertée les opportunités,  les vulnérabilités, les contre-mesures  et les risques résiduels en matière de sécurité et proposer un plan d’actions.

Une  mission sur la gouvernance locale de la RSS  et de préparation de la mise en place des comités régionaux de sécurité  a été organisée du   au  juillet à Gagnoa.
 
Elle a enregistré ( nombre de participants)  participants issus de toutes les couches socio-professionnelles de la région  du Fromager notamment les membres du Corps Préfectoral, les élus locaux, les leaders religieux et coutumiers, les associations de femmes et de jeunes, les partis politiques, les représentants de la société civile, les opérateurs économiques, les communautés étrangères, les forces de sécurité et les Medias.

Cette concertation, organisée par le Secrétariat du CNS en collaboration avec l’ONUCI, et le PNUD était axée sur l’appropriation du processus de mise en œuvre de la RSS au plan local, à travers des réflexions portant sur l’installation du Comité Sectoriel RSS ad’hoc de la Région du Fromager.

      - Les organisations de la société civile et le contrôle démocratique de la RSS, présenté par Dr ASSALE Tingbo Germain Philippe, conseiller technique du PNUD détaché à SCNS, chargé du contrôle démocratique

      - Appui de l’ONUCI dans la mise en œuvre de la RSS en Côte d’Ivoire, présenté par M. Sylvestre KIBECERI, Coordonnateur  de la division RSS/ONUCI de Daloa.

      - Renforcer les dispositifs existants en matière de sécurité au plan régional, départemental et sous-préfectorale;

Dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme N°81 intitulée « créer un système intégré d’informations domaniales et foncières accessible à tous les ministères concernés », un atelier de validation des réflexions du Groupe de Travail a été organisé du 10 au 11 août 2015,  à Gand Bassam.

L’objectif d’un tel système d’informations est, entre autres, de créer une plateforme unique via l’internet pour la gestion domaniale et foncière : échanges et consultations de données par les gestionnaires de domaines et les usagers.

Ce système permettra d’optimiser les ressources fiscales, d’éviter, par la même occasion,  les chevauchements de droits domaniaux et la redondance des informations en réduisant les délais de délivrance d’actes aux usagers.
 
L’Objectif  de l’atelier est d’élaborer une matrice d’actions conjointe décrivant les actions à mener pour la création d’un système intégré d’informations domaniales et foncières.
Au terme de cet atelier, deux recommandations majeures ont été faites. La première consiste en la prise d’un texte créant le système intégré d’informations domaniales et foncières.
La deuxième vise la prise d’un texte qui crée un groupe de travail interministériel ayant en charge de mener une étude approfondie et d’élaborer un avant-projet de système intégré.

Gouvernance locale : Région du Grand pont.

Dans le cadre de la mise en place d’une Gouvernance locale de la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS), une mission de sensibilisation a été effectuée dans les régions de l’Agnéby Tiassa, des Grands Ponts et du Sud Comoé. L’objectif est de faire connaître le nouveau concept qu’est la RSS dans sa dimension locale et de poser les fondements pour la création des Comités Régionaux de Sécurité (CRS) adaptés à la RSS.

Les participants à ces séminaires était composée de
toutes les couches vives des régions à savoir :

• Le Corps préfectoral


• Le Haut commandement de sécurité


• Les Elus locaux

• Les Représentants de la société civile

• Les medias


• Les chefs traditionnels et réligieux


• Etc..

Pour sa part le spécialiste en l’intelligence territorial M. Aman Marc dans sa communication a démontré que l’intelligence Territoriale : Est un facteur clé de succès de la RSS. A cet effet l’Expert a présenté l’importance de la pratique de l’intelligence Economique, source de l’Intelligence Territoriale. Il a rappelé que l’Intelligence Territoriale est un triptyque :


• Un Territoire, ici ma région.


• Un Projet : la RSS.


• Un Réseau : toutes les parties prenantes représentées sur le territoire.



La phase des ateliers s’est déroulée autour de la question de la Mise en œuvre de la Gouvernance Locale de la RSS et les conditions de réussite. Plusieurs interventions des participants ont permis d’expliquer plus avant le concept et de recueillir des recommandations et suggestions pour la réussite de la Gouvernance locale. Les questions, suggestions et recommandations ont simplifié la compréhension de ces thématiques.
A Agboville les autorités ont décidé de faire une déclaration adressée au chef de l’Etat.

 

Gouvernance locale 22 juin 2015.

Dans le cadre de la mise en place d’une Gouvernance locale de la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS), une mission de sensibilisation a été effectuée dans les régions de l’Agnéby Tiassa, des Grands Ponts et du Sud Comoé. L’objectif est de faire connaître le nouveau concept qu’est la RSS dans sa dimension locale et de poser les fondements pour la création des Comités Régionaux de Sécurité (CRS) adaptés à la RSS.

Les participants à ces séminaires était composée de
toutes les couches vives des régions à savoir :

• Le Corps préfectoral


• Le Haut commandement de sécurité


• Les Elus locaux

• Les Représentants de la société civile

• Les medias


• Les chefs traditionnels et réligieux


• Etc..

Pour sa part le spécialiste en l’intelligence territorial M. Aman Marc dans sa communication a démontré que l’intelligence Territoriale : Est un facteur clé de succès de la RSS. A cet effet l’Expert a présenté l’importance de la pratique de l’intelligence Economique, source de l’Intelligence Territoriale. Il a rappelé que l’Intelligence Territoriale est un triptyque :


• Un Territoire, ici ma région.


• Un Projet : la RSS.


• Un Réseau : toutes les parties prenantes représentées sur le territoire.



La phase des ateliers s’est déroulée autour de la question de la Mise en œuvre de la Gouvernance Locale de la RSS et les conditions de réussite. Plusieurs interventions des participants ont permis d’expliquer plus avant le concept et de recueillir des recommandations et suggestions pour la réussite de la Gouvernance locale. Les questions, suggestions et recommandations ont simplifié la compréhension de ces thématiques.
A Agboville les autorités ont décidé de faire une déclaration adressée au chef de l’Etat.

 

La région du bélier lance un appel à tous les acteurs pour la mise en œuvre effective de la RSS au plan local.

Dans le cadre de la décentralisation de la RSS, Le Secrétariat du Conseil National de Sécurité, a organisé du 22 au 25 mai  2015 une série de réunions préparatoire à l’installation des Comités Régionaux RSS dans les Régions du Hambol, du GBEKE, de la Marahoué et du Bélier.

L’objectif essentiel de ces rencontres est l’appropriation du processus de mise en œuvre de la RSS au plan local, à travers l’installation des Comités Régionaux RSS ad’ hoc dans les régions.

Ont pris part à ces activités, les participants issus de toutes les couches socio-professionnelles, en l’occurrence les membres du Corps Préfectoral, les élus locaux, les leaders religieux et coutumiers, les associations de femmes et de jeunes, les partis politiques, les représentants de la société civile, les opérateurs économiques, les communautés étrangères, les forces de sécurité et les Média.

Le rappel sur la RSS et la Gouvernance locale de la RSS, a été présenté par Mme Mireille TANO-FRAM, Responsable communication du Secrétariat du Conseil Natio- nal de Sécurité (S-CNS) ; suivi d’un échange sur les bonnes pratiques, présenté par l’Expert en Sécurité Urbaine. Par ailleurs Les Coordonnateurs Régionaux RSS de l’ONUCI ont profité de cette tribune pour expliquer leur mandat aux populations

A l’issue des travaux qui se sont déroulés sous forme de panels d’échanges, plusieurs recommandations ont été adoptées.

 

Bouaflé recommande l’implication des communautés à la base dans la mise en œuvre de la RSS .

Dans le cadre de la décentralisation de la RSS, Le Secrétariat du Conseil National de Sécurité, a organisé du 22 au 25 mai  2015 une série de réunions préparatoire à l’installation des Comités Régionaux RSS dans les Régions du Hambol, du GBEKE, de la Marahoué et du Bélier.

L’objectif essentiel de ces rencontres est l’appropriation du processus de mise en œuvre de la RSS au plan local, à travers l’installation des Comités Régionaux RSS ad’ hoc dans les régions.

Ont pris part à ces activités, les participants issus de toutes les couches socio-professionnelles, en l’occurrence les membres du Corps Préfectoral, les élus locaux, les leaders religieux et coutumiers, les associations de femmes et de jeunes, les partis politiques, les représentants de la société civile, les opérateurs économiques, les communautés étrangères, les forces de sécurité et les Média.

Le rappel sur la RSS et la Gouvernance locale de la RSS, a été présenté par Mme Mireille TANO-FRAM, Responsable communication du Secrétariat du Conseil Natio- nal de Sécurité (S-CNS) ; suivi d’un échange sur les bonnes pratiques, présenté par l’Expert en Sécurité Urbaine. Par ailleurs Les Coordonnateurs Régionaux RSS de l’ONUCI ont profité de cette tribune pour expliquer leur mandat aux populations

A l’issue des travaux qui se sont déroulés sous forme de panels d’échanges, plusieurs recommandations ont été adoptées.

 

 
  • icon La vision du Chef de l'Etat
  • icon La RSS en Général
  • icon La RSS en Côte d'Ivoire

LA VISION DU CHEF DE L'ETAT

La réforme du secteur de la sécurité que je souhaite pour la Côte d’Ivoire, intervient dans un contexte de renouveau démocratique, résolument tourné vers la paix, la stabilité et la prospérité.

Cette réforme doit être la matrice d'une véritable politique de développement,

Plus d'Info

LA REFORME DU SECTEUR DE LA SECURITE

 C’est un processus d’analyse, d’examen et d’application aussi bien que de suivi et d’évaluation mené par les autorités nationales et visant à instaurer un système de sécurité efficace et responsable pour l’Etat et les citoyens sans discrimination et dans le plein respect des droits de l’homme et de l’Etat de droit.

Plus d'Info

 LA RSS EN CÔTE D'IVOIRE

La Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) et le processus de Désarmement, Démobilisation et Réintégration (DDR) en Côte d’Ivoire s’inscrivent dans un contexte post crise caractérisé par des impératifs que sont la réconciliation nationale, la reconstruction, la stabilisation sécuritaire du territoire et le développement.

Plus d'Info

 

Nos Partenaires

logo onuci               logo search              logo ue2              logo japon